Pèlerin, où en es-tu sur ton chemin ?

Ami pèlerin, depuis ta découverte de l'Ennéagramme tu as fait de la route, tu as vu du chemin, tu as usé tes semelles.

 

Ma grande question : l’Ennéagramme est-il toujours une ressource, un guide pour toi ?

Normalement, découvrir l'Ennéagramme t'a permis :

  • D'apercevoir les qualités de ta vraie nature, ton essence d’être ou ta graine d’être, bref qui tu es : trois intelligences, neuf qualités essentielles, une personne complète, pleine et entière.
  • De goûter la différence entre l’état de présence à soi, à sa vraie nature, et l’état de pilote automatique : ces 2 états d’être sont le coeur de notre condition humaine.
  • De prendre connaissance des ressorts et du piège de ta personnalité, qui t’éloignent de ce qui t'appelle.
  • De faire donc un chemin de compassion envers toi-même et envers les autres.
  • De recontacter en toi (c’est mon voeu le plus cher) l’élan et l’énergie de la transformation, soit le désir profond d’avancer avec la certitude que c’est en toi, à ta portée, et ta responsabilité d’homme sur cette terre, dans cette vie.

Ces 5 points sont du moins au coeur du Module 1 que j'enseigne.

 

En lisant cela, j’imagine deux types de réaction :

  • La joie de constater le chemin parcouru depuis cette étape de découverte
  • La déception d’avoir l’impression de ne pas avoir assez avancé, voire d’être resté au même endroit, d’avoir fait du sur place 

Les deux ne sont pas incompatibles et sont en soi une bonne nouvelle (c'est un type 9 qui parle!)

 

D’abord, plus on avance, plus on est conscient du chemin qui reste à parcourir...donc on a l’impression de régresser.

 

Ensuite, c’est humain, le surmoi est toujours là, prêt à décocher un coup pour faire mal. N'en déplaise au surmoi, je ne crois pas au sur-place car un saut de conscience ne s’efface pas. 

 

En revanche, c’est vrai que pour avancer, il faut travailler ce muscle de la conscience de soi (Self-remembering, disait M. Gurdjieff), et la force d’inertie (immense) de l’ego engourdit ce muscle. Il faut savoir que l'ego n’a rien à gagner dans le fait de faire travailler ce muscle…et ce n’est certainement pas lui qui va faire ce travail. 

 

Dans les deux cas, tu as fait ce qui était à ta portée et dans les deux cas, le Module 2 que je propose est une occasion de faire étape à nouveau pour approfondir les connaissances déjà acquises, mais aussi de reprendre des forces pour continuer le chemin commencé.

 

Ce chemin, c’est une histoire d’oignons : une fois la première couche enlevée, il est plus facile de voir et de comprendre la suivante : après les unités, on attaque les dizaines ! Ensuite, une chose est sure, quelque soit son rythme, on a besoin des autres, on ne peut pas faire le travail tout seul.

 

Je vous invite donc à saisir la prochaine opportunité de Module 2 qui se présente, où je vais approfondir :

  • La résolution du paradoxe qui fonde chaque type de personnalité et qui permet d’entrevoir et de comprendre la Vertu du type;
  • La connaissance des 3 intelligences, et comment l’ego les utilise pour servir sa stratégie (perdue d’avance);
  • Les 3 variantes instinctuelles : notre instinct dominant joue un rôle énorme (rappel si la vitesse d’une pensée est 10, celle d’une émotion est 100, et celle de l’instinct est 1000);
  • Les pistes de travail proposées par l’Ennéagramme pour chaque type : nous sommes tous pèlerins vers une même destination, mais nous avons chacun un chemin propre;

Pour les détails, consultez l'agenda. Les places sont limitées donc ne pas tarder...

 

Pour conclure, je suis sûre d'une chose : plus on avance, plus la route est belle...donc il faut avancer, toujours ! Et se rappeler que c'est le plus important des voyages.

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Marie-Francoise (vendredi, 18 octobre 2019 16:35)

    Merci Dorothée !!